Journées du patrimoine - Les 15 et 16 septembre 2018 : redécouvrez le 10e

  • 5 septembre 2018
  • Mis à jour le 14 septembre 2018
  • CULTURE

Comme chaque année à l'occasion des Journées européennes du patrimoine, près de 17000 monuments ouvrent leurs portes partout en France, et proposent plus de 26000 animations. Cette 35e édition se tiendra samedi 15 et dimanche 16 septembre.

Monuments, parcs et musées, mais aussi visites guidées, ateliers, et savoirs-faire ouvrent leurs portes gratuitement vous faire profiter du patrimoine parisien. Partez à la découverte du patrimoine du 10e, à travers une quinzaine de lieux que vous croyez connaître, et notamment votre Mairie !


Mairie du 10e arrondissement :

Conçue comme un véritable palais de la République, la Mairie du 10e est construite entre 1892 et 1896 dans le style néo-Renaissance. Elle est l’œuvre de l'architecte Eugène Rouyer, élève de Charles Garnier. La salle des mariages est ornée d'un haut-relief de Jules Dalou et d'un tableau d'Henri Martin, tandis que la salle des fêtes présente plusieurs peintures marouflées.


Hôpital Saint-Louis, chapelle et musée des moulages :

Édifié au tout début du XVIIe siècle sous le règne d'Henri IV, qui pose la première pierre de la chapelle en 1607, l'hôpital Saint-Louis est le plus ancien de Paris, créé pour désengorger l'ancien Hôtel-Dieu lors des épidémies de peste. Malades et soignants vivent alors coupés du monde, derrière le mur d'enceinte extérieur, dans une quasi autarcie rendue possible par la présence de vergers, de potagers, et de cultures de plantes médicinales. Son quadrilatère historique, semblable à la place des Vosges, et sa chapelle sont témoins de cette époque.

Autre site remarquable, le musée des moulages, qui raconte l'histoire de la dermatologie qui prit naissance à Saint-Louis au XIXe siècle. À l'époque, l'hôpital devient en effet le centre de l'école française de dermatologie et, dès 1880, il est décidé de construire ce musée, destiné à abriter les moulages réalisés par Baretta (4 807 pièces). Il dispose de quatre collections de moulages, représentant les maladies de la peau.

L'hôpital Saint-Louis demeure aujourd'hui un hôpital de spécialités comme la dermatologie, l'hématologie, la cancérologie. À l'occasion des journées du patrimoine, l'hôpital ouvre ses portes pour une déambulation sous forme de chasse au trésor, un voyage dans le temps du XVIIe au XXIe siècle.

  • Exposition d'ouvrages anciens de la bibliothèque Henri Feulard, samedi 15 et dimanche 16 septembre, de 10h à 18h.
  • Visites commentées du musée des moulages, samedi 15 et dimanche 16 septembre, de 10h30 à 18h.
  • Visites guidées sur l'histoire du monument, le dimanche 16 septembre, de 14h à 18h.
  • Toutes les informations ici et ici.


Bourse du Travail :

La première Bourse du Travail ouvre ses portes à Paris le 3 février 1887, suite à une décision du conseil municipal. Haut lieu du syndicalisme français, le bâtiment de la Bourse du Travail de Paris est organisé autour d'une magnifique salle de réunion sous verrière à charpente métallique. La salle de la bibliothèque renferme, entre autres, toute l'histoire du mouvement syndical.


Médiathèque Françoise Sagan :

La médiathèque Françoise Sagan s’inscrit dans un lieu emblématique de l’histoire parisienne, le carré Saint-Lazare, qui existe depuis le XIIe siècle. D’abord léproserie puis congrégation de la Mission de Saint-Vincent-de-Paul, il se transforme en lieu de détention sous la Révolution, puis en prison-hôpital pour femmes au début du XIXe siècle. Le bâtiment actuel est ce qui reste de l’hôpital érigé au XIXe siècle par Louis-Pierre Baltard.

  • Visite et présentation de la publication "Du clos Saint-Lazare à la gare du Nord, Histoire d’un quartier de Paris", par le Comité d'Histoire de la Ville de Paris et les Presses Universitaires de Rennes, le samedi 15 septembre, de 14h à 15h, sur inscription auprès des bibliothécaires, sur place ou par téléphone au 01 53 24 69 70.
  • Rencontre autour de l’œuvre de Gaston Leroux, le samedi 15 septembre, de 16h à 17h30, sur inscription auprès des bibliothécaires, sur place ou par téléphone au 01 53 24 69 70.
  • Toutes les informations ici.


La Scala :

À l’emplacement de la Scala flambant neuve qui rouvre ce mois-ci, s’est élevé en 1873 un café-concert du même nom, lieu de spectacle mythique pendant plus d’un siècle. Cette promenade historique évoquera les mutations du quartier, la construction de la nouvelle Scala, l’ancienne et ses transformations, les salles rivales de l’époque, et les artistes de ce "café-concert-théâtre-music-cinéma-hall-cinéma" !


Atelier Hylé - Conservation-restauration des biens culturels :

Hylé, du grec ancien signifiant "matière première", "matière originale" (de l'œuvre), est le nom choisi par cet atelier d'artisanat d'art, qui œuvre à la préservation et à la transmission du patrimoine culturel public et privé.

  • Visites le vendredi 14 septembre, de 11h à 12h30, de 14h à 15h30 et de 16h à 17h30, et le samedi 15 septembre, aux mêmes horaires.
  • Précisions : réservation obligatoire à l'adresse contact@atelier-hyle.com ou au 01 71 20 64 21, en précisant le nombre de visiteurs (pour la sécurité des œuvres et le confort de tous, il ne peut y avoir que huit personnes maximum par créneau horaire).
  • Toutes les informations ici.


Église Saint-Joseph Artisan :

Construite en 1866 pour accompagner la mission allemande et luxembourgeoise, l'église est ornée de vitraux représentants les saints François d'Assise, Joseph et Élisabeth de Hongrie, offerts par l'empereur François-Joseph, ainsi que d'émaux peints sur verre, qui évoquent les cinq continents.

  • Visite guidée le samedi 15 septembre, de 15h à 17h.
  • Marathon des orgues, à la découverte de trois instruments parisiens, le samedi 15 septembre, de 14h à 15h.
  • Toutes les informations ici.


Église Saint-Vincent-de-Paul :

Construite entre 1824 et 1844 pour un quartier en pleine expansion qui avait été marqué, deux siècles plus tôt, par la présence de saint Vincent de Paul. L'architecte Hittorff a conçu une œuvre originale et d'une grande unité, où dominent à l'extérieur les formes antiques, grecques et romaines, et à l'intérieur l'art byzantin. La longue frise des saints de la chrétienté peinte par Flandrin dans la nef, et le grand Christ en majesté de Picot sur la voûte du chœur, constituent un des ensembles majeurs de la peinture murale du XIXe siècle. Depuis 2011 les laves émaillées (œuvre de Jollivet) ont retrouvé leur place sur la façade. Elles avaient été retirées 150 ans plus tôt, l'opinion publique étant alors choquée par la nudité d’Ève.

  • Visite libre de l'église et des tribunes afin de découvrir les frises de Flandrin et la vue sur Paris depuis la terrasse, le dimanche 16 septembre, de 14h à 18h.
  • Visites guidées à la demande, le dimanche 16 septembre, de 14h à 18h.
  • Toutes les informations ici.


Église Saint-Laurent :

L'église actuelle est construite au XVe siècle, sur l'emplacement d'un ancien couvent du VIe siècle, dans le style gothique flamboyant. Au XVIIe siècle, elle compte parmi ses paroissiens saint Vincent de Paul et sainte Louise de Marillac. Ensemble, ils fondent la Compagnie des Filles de la Charité, qui s'installe en face de l'église. En 1660 sainte Louise de Marillac est enterrée dans l'église, et sa tombe y restera jusqu'en 1755. En 1712, est construit, au chevet de l'église, la chapelle axiale dédiée à Notre-Dame des Malades. Au XXIe siècle, des artistes continuent d'embellir l'église par leurs céramiques, peintures et installations liturgiques. Un chemin de croix composé de quatorze stations, dont treize bas-reliefs polychromés et patinés en terre cuite, est ainsi installé en 2005.

  • Visites commentées sur l'histoire de l'église et de son quartier, le samedi 15 et le dimanche 16 septembre après-midis.
  • Marathon des orgues, le samedi 15 septembre, de 15h30 à 16h15.
  • Toutes les informations ici.


Église Saint-Martin-des-Champs :

Érigée en 1856, cette église hérite du nom de l'abbaye Saint-Martin-des-Champs, devenu le Conservatoire national des Arts et Métiers après la Révolution. L'église est construite dans le style romano-byzantin entre 1854 et 1856, grâce à une souscription des habitants de la paroisse Saint-Laurent. Les peintures murales du chœur et des bas-côtés (1889-1891) sont l'œuvre de Lérolle (1848-1929) et de Villé (1819-1907).


Gare de l'Est :

Découvrez la gare telle qu'elle était pendant la Première guerre mondiale, les " trains rouges ", le poste ambulance, la cantine et l'organisation d'un "restaurant du soldat", les permissionnaires, ainsi que les bombardements subis devant la gare.

  • Visite guidée par l'association Histoire & Vies du 10e, le samedi 15 septembre, de 14h à 15h (rendez-vous devant la brasserie Flo de la gare).
  • Toutes les informations ici.


Gare du Nord :

À l'occasion des 80 ans de la SNCF, découvrez la gare du Nord comme vous ne l'avez jamais vue.

Première gare européenne et troisième gare du monde, la gare du Nord accueille 700000 voyageurs par jour et dessert quatre pays européens. Avec ses trois RER et ses deux lignes de Transilien, ce sont 2 100 trains qui circulent chaque jour.

Plus ancienne des grandes gares parisiennes, la gare du Nord est aujourd'hui la seule a avoir intégralement conservé son architecture avec sa façade ornée de vingt-trois statues monumentales, sculptées sur place par des artistes de renom.

Cette visite guidée permettra d'évoquer le développement du chemin de fer en France, développement inscrit dans le programme plus vaste de renouvellement urbain voulu pour Paris par Napoléon III, qu'il réalise en s'appuyant sur le baron Haussmann.

  • Visite guidée le samedi 15 septembre, de 11h à 12h30 et de 16h à 17h30, et le dimanche 16 septembre aux mêmes horaires.
  • Précisions : visites offertes par la SNCF en partenariat avec le Comité du Tourisme 93, sur inscription : 30 places par visite.
  • Toutes les informations ici.



Lycée Colbert :

Pour le centenaire du lycée Colbert, découvrez la vie de cet établissement scolaire à travers la présentation des objets du patrimoine pédagogique :

- la collection de photographies sur plaques de verres, utilisées en projection pour les élèves de la fin du XIXe siècle au début du XXe siècle, qui présentent la France, ses outremers, les villes européennes, le monde lointain ;

- la présentation des modèles naturalistes du docteur Auzoux, pour l'apprentissage des sciences au XIXe siècle ;

- les plaques commémoratives des élèves et des professeurs morts pour la France lors de la Grande Guerre.


Maison-blanche d'Hauteville :

Venez découvrir un magnifique hôtel particulier qui abrite un lieu de soins en psychiatrie, niché dans la rue d'Hauteville, au cœur du 10e arrondissement.






Dernière mise à jour le vendredi 14 septembre 2018
Crédit photo : SNCF

Restez connecté

Lettre d'information du 10e arrondissement

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris

Restez connecté