4. Composter ses biodéchets

Lors du Conseil de Paris de juin 2014, la Ville s'est engagée dans une stratégie "Zéro déchet" ayant pour objectif de mettre fin à l'enfouissement et à l'incinération des déchets pouvant être valorisés autrement. Cette stratégie se traduit par des actions à porter auprès des Parisien.ne.s afin de réduire les quantités de déchets alimentaires jetés, d'abord en diminuant le gaspillage alimentaire, puis en valorisant ces déchets alimentaires.

Le Plan Compost propose les orientations pour mobiliser l'ensemble des acteurs : état des lieux du compostage à Paris, stratégie et objectifs du Plan Compost, actions du Plan Compost.

Composter ses biodéchets

À Paris, les déchets organiques représentent encore 22 % des ordures ménagères du bac à couvercle vert. Composter ses biodéchets permet de recycler ses déchets de cuisine et de jardin et de produire naturellement de l’engrais pour les plantations.

En triant et valorisant ses biodéchets à la source grâce au compostage, on peut réduire de 77 kg le poids de déchets produits par an par habitant!

Fonctionnement du compostage

Les déchets de cuisine et de jardin sont déposés dans un bac réservé à cet effet : le composteur.

Au fil du temps, grâce à l’humidité, à l’ajout de matière sèche et au travail des petites bêtes qui se nourrissent de la matière pour se développer, ainsi qu'au brassage régulier du composteur: les déchets se décomposent pour se transformer en compost.

Le compost naturel produit se réutilise sous forme d’engrais gratuit pour ses plantes d’appartement ou comme terreau fertile pour les jardinières. On peut également contribuer à végétaliser les espaces verts communs.

Quels déchets composter ?

  • épluchures de fruits et légumes
  • restes alimentaires
  • coquilles d’œufs
  • marc de café, sachets de thé
  • filtres en papier
  • essuie-tout
  • cartons salis à déchiqueter
  • plantes d’intérieur
  • feuilles mortes
  • fleurs fanées
  • résidus végétaux…

Certains déchets alimentaires et de maison ne peuvent pas être compostés :

  • les agrumes
  • l’ail et l’échalote (qui sont des vermifuges)
  • les corps gras (huile, beurre…)
  • les noyaux
  • les viandes et les poissons

Comment composter à Paris ?

La Ville de Paris propose un guide expliquant toutes les solutions existantes pour composter à Paris, ainsi que ses dispositifs d’accompagnement.

Le compostage collectif en pied d'immeuble

En 2010, la Ville de Paris a lancé une opération de compostage en pied d'immeuble dans le cadre du plan de prévention des déchets et du plan régional d'élimination des déchets ménagers.

En 2012, la Ville a complété ce dispositif en proposant le lombricompostage collectif, qui offre la possibilité aux candidats ne disposant pas d'espace vert de participer à l'opération.

En décembre 2016, 256 copropriétés, 186 écoles et 35 sites administratifs se sont engagés à composter leurs déchets accompagnés par la Ville.

Comment installer un composteur collectif ?

Les copropriétés privées, les immeubles ou ensembles gérés par un bailleur social ou privé, les établissements publics (écoles par exemple) et institutionnels peuvent se porter candidat au compostage collectif.

Les conditions pour participer

- Habiter à Paris.

- Pour le compostage collectif en bacs : disposer d'un emplacement de quelques mètres carrés (minimum 5 m²) pour installer les composteurs (bacs dans lesquels se fait le compost) un peu à l'écart des ou de l'immeuble. Les composteurs doivent également être posés sur la terre, afin que les déchets puissent entrer en contact avec les micro-organismes du sol et les petites bêtes détritivores responsables de leur transformation en compost.

- Pour le lombricompostage collectif : la présence d'espace vert n'est pas nécessaire, car la transformation en compost n'est pas due au contact avec le sol, mais à l'action de vers directement déposés dans le lombricomposteur.

- Disposer de débouchés suffisants (espace vert, plantes d'appartement...) pour l'utilisation sur place du compost.

- Être un nombre suffisant de foyers motivés pour participer, une dizaine par site volontaire. Parmi eux, trouver une (ou plusieurs) personne référente, bénévole, motivée, chargée de l'animation et du suivi du compostage ou lombricompostage. Cette ou ces personnes bénéficieront d'une formation de "guide composteur".

- Obtenir l'accord du syndic ou du bailleur et de l'assemblée des copropriétaires ou de l'association des locataires, s'il en existe une.

Les candidats s'engagent à ne mettre que des biodéchets (fruits et légumes abîmés, ou coupés en morceaux, épluchures – sauf les agrumes et leurs épluchures trop acides pour être compostables –, coquilles d'œufs pilées, filtres avec marc de café, marc ou sachet de thé, de tisane, fleurs, plantes fanées), à l'exclusion de restes de viande, poisson, fromage ou pain qui peuvent attirer les animaux.

La sélection des candidats

- Première sélection sur dossier par la Direction de la propreté et de l'eau.

- Diagnostic du site candidat (faisabilité technique, degré d'acceptation par les habitants, nombre suffisant de volontaires, accord de la copropriété ou du bailleur) réalisé sur place par un cabinet spécialisé chargé de l'ensemble du projet. À l'issue de ce diagnostic, seront proposées les solutions possibles pour le site candidat : compostage collectif ou lombricompostage collectif. Seront également arrêtés en concertation le dimensionnement des équipements (les bio-seaux, le nombre et le type de bacs de 400 et de 600 litres : bois ou plastique pour le compostage et plastique uniquement pour le lombricompostage et leur emplacement).

- Validation par la Mairie des sites retenus.

Le démarrage du projet sur place

- Organisation d'une réunion de lancement et d'explication du projet à l'intention des habitants, des volontaires et des représentants (syndic, bailleur, copropriété, association de locataires) de chaque site.

Lors de cette réunion, les foyers volontaires signent une charte d'engagement en échange de leur bio seau. Des outils de communication sont également fournis (guide de compostage ou lombricompostage et affiches pour les bacs).

- Une journée formation de "guide composteur" pour la ou les personnes référentes.

- Accompagnement (suivi technique du fonctionnement des composteurs et de l'obtention d'un compost de qualité) par un professionnel durant six mois en vue d'une pleine autonomie du site.

Les équipements

Pour le compostage :

Les composteurs sont des bacs (en bois ou en plastique recyclé) de 600 litres (pour l'apport et la maturation des déchets de cuisine) et de 400 litres (pour les déchets verts secs : feuilles, fleurs, plantes, herbe, branchage, broyat).

Un outil aérateur en acier est fourni pour aérer le compost dans les bacs à chaque apport de matière organique.

Les bio-seaux sont des seaux en plastique, d'un volume de 10 litres, utilisés par les foyers volontaires pour le tri de leurs déchets organiques de cuisine et leur transport jusqu'au bac de compostage ou au lombricomposteur.

Pour le lombricompostage :

Les composteurs sont des bacs (en polyéthylène recyclé) à roulettes qui permettent de composter en intérieur, 400 litres ou 600 litres, selon les besoins. Ils sont livrés avec de la fibre de coco, un matelas d'humidification, et les vers indispensables au processus (5 kg, soit 10 000 vers pour un bac de 400 litres et 7 kg pour un bac de 600 litres).

Les bio-seaux sont des seaux en plastique, d'un volume de 10 litres, utilisés pour le tri de leurs déchets organiques de cuisine et leur transport jusqu'au lombricomposteur.

Dossier de candidature compostage ou lombricompostage collectif

Affiche sur le projet de compostage collectif en pied d'immeuble

Charte d'engagement à l'opération de compostage collectif

Foire aux questions sur le compostage en pied d'immeuble

De combien de place faut-il disposer pour pouvoir installer les composteurs ou lombricomposteurs?

Dimensions d'un composteur de 400 L : 740 mm de large, 740 mm de long, 840 mm de haut et 0,55m² d'emprise au sol

Dimensions d'un composteur de 600 L : 800 mm de large, 800 mm de long, 1040 mm de haut et 0,64m² d'emprise au sol

Votre immeuble n'a pas d'espace vert pour installer des composteurs?

La Mairie met en place à compter de juin 2012 un dispositif de lombricompostage collectif.

Votre immeuble n'a pas d'espace vert pour utiliser le compost produit?

L'apport de déchets organiques de cuisine dans les parcs et jardins de la Ville n'est pas envisageable pour des questions d'hygiène liées au transport des déchets et de traçabilité des apports.

L'accord de mon syndic nécessite-t-il un vote en assemblée générale?

Le plus souvent oui, mais une simple communication peut suffire.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour candidater

Informations demandeur

(la plus détaillée possible)

Informations gestionnaire d’immeuble

votre gestionnaire d'immeuble est : *

Informations sur l’immeuble ou groupe d’immeubles

Important : pour participer à l’opération, les critères suivants doivent être remplis

 Immeuble situé à Paris

 Petit espace vert en pied d’immeuble ou local

 Accord du syndic ou du bailleur

 Un minimum de 10 participants

 Existence de débouchés pour le compost au sein du site 

Si vous avez d'autres questions

Vous pouvez envoyer un courriel à : dpe-compostage@paris.fr

Les composteurs de quartier

Pour que chacun puisse recycler ses déchets alimentaires même s'il n'a pas la place d'implanter un composteur dans son immeuble, Jean-Jacques Fasquel, maître composteur à eu l'idée d'en créer un accessible à tous.

Ce projet, concrétisé en 2014 dans le 12e arrondissement, a été largement plébiscité par les Parisiens lors du budget participatif.

Aujourd'hui, «Trier au plus près» est un système de recyclage des déchets organiques, qui commence à s'étendre dans la capitale.

De nouveaux composteurs de quartier voient le jour au fur et à mesure dans les arrondissements, n'hésitez pas à contacter les associations qui les gèrent !

Selon les quartiers, les foyers inscrits viennent déposer leurs déchets organiques dans les composteurs en accès libre quand ils le veulent pendant les heures d'ouverture des jardins. Certaines associations organisent une collecte régulière dans les résidences du quartier.

Suivre l'actualité du compostage : le blog

Le blog Compost & vous... à Paris est là pour vous aider si vous souhaitez participer à l'opération de compostage collectif ou si vous vous êtes déjà lancé individuellement. On y retrouve des informations techniques régulièrement complétées par des spécialistes du compostage. Ce blog est avant tout un lieu d'échanges privilégié pour partager son expérience, ses résultats et ses projets pour dynamiser le compost et le jardin associé !

Le compostage expliqué aux enfants

Un livret pédagogique et pratique a été conçu pour accompagner les enseignants qui installent un site de compostage dans leur école.

Grâce à des séances d'expérimentation et d'observation ludiques, les élèves peuvent découvrir les déchets compostables, étudier la décomposition de la matière jusqu'à sa transformation en compost et l'utiliser pour faire des plantations.

Livret pédagogique du compostage et du lombricompostage


Campagnes de don de lombricomposteurs individuels

Initiées en 2017 lors de la Semaine européenne de réduction des déchets (SERD), plusieurs campagnes de don de lombricomposteurs individuels ont été organisées en 2018 par la Ville de Paris, en partenariat avec le Syctom.

Lors de la campagne d’inscription lancée en février 2018, vous avez été plus de 4 000 Parisiens à vous inscrire !

La première campagne 2018 s’est déroulée à l’occasion de la Semaine nationale du compostage de proximité, du 24 mars au 8 avril 2018, et a permis à 350 Parisiens de bénéficier de ce dispositif. En complément de cet événement parisien, des campagnes localisées ont également été organisées , notamment en mairie du 10e, permettant à encore 760 Parisiens de bénéficier d’un lombricomposteur individuel.

La campagne 2019 de distribution dans le 10e a démarré, faites votre demande de lombricomposteur via le formulaire ci-dessous. La distribution aura lieu mi-mai.

Dernière mise à jour le lundi 1er avril 2019
Crédit photo : Madeline Florance

Restez connecté

Lettre d'information du 10e arrondissement

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris

Restez connecté